Tai Chi

photo cab carlos 002

Par Carlos Dos Reis

Le Tai Chi et Qi Gong

Héritée de la Chine , le Tai Chi Chuan se répand partout en France.

Cet art martial  caractérisé par la lenteur et la douceur  des mouvements ne demande pas d’ aptitudes physiques particulières et les effets bénéfiques sont remarquables.

En quoi consiste le Tai Chi Chuan ?

Le Tai Chi Chuan commence par l’apprentissage d’un enchainement de mouvements lents plus ou moins long selon les écoles, appelé« la Forme »ou « Tao » ou encore « sinja ». Dans l’association Tai Chi Nature j’enseigne une forme traditionnelle longue en 108 mouvements scindés en trois parties de style  Yang du nom du fondateur maitre Yang Lu-Ch’an (1799-1872), et retransmise aujourd’hui Par Maître Chu King Hung, sous le nom de « Style Yang originel ».
Chacun peut apprendre progressivement et à son rythme : il n’y a ni course, ni ceinture, ni passage de grades .L’essentiel étant de faire de son mieux dans l’instant présent. L’étude du Tai Chi Chuan consiste entre autre à refaire la forme à différents niveaux d’approfondissement. C’est une discipline qui se pratique seule mais aussi à deux. Elle comporte plusieurs aspects : la forme, la poussée de mains, (tui shou), les applications martiales , l’épée, le sabre …

Quel effet recherche-t-on avec cet enchainement ?

La répétition des mouvements, en ayant pour objectif la recherche d’une posture juste (l’axe, la répartition du poids sur les jambes, la flexion des genoux, la hauteur des coudes …)va favoriser la circulation de l’énergie dans le corps et apporter ainsi une détente et un bien être .Bien entendu cet état s’acquiert au fils du temps, avec la pratique et la persévérance.

On peut donc dire que le Tai Chi Chuan est bénéfique pour la santé ?

N’étant pas médecin, je ne peux vous répondre en terme de santé.Ce que je constate dans mes cours , c’est  le venue de personnes envoyées par des professionnels des milieux médical et paramédical, suite à des problèmes d’arthrose, de récupération postopératoire, de mémoire… Ce sont les pratiquants eux-mêmes qui viennent me dire après plusieurs semaines, les bienfaits qu’ils ressentent.

Le Tai Chi Chuan n’est pas une formule miracle mais le fait de mémoriser demande un travail personnel en parallèle très important.

Les stages sont proposés plutôt pour compléter les cours, en permettant aux pratiquants de s’immerger d’une façon plus dense dans la pratique.

Le qi gong

C’est une gymnastique traditionnelle chinoise et une science de la respiration qui est fondée sur la connaissance et la maîtrise de l’énergie vitale et qui associe mouvements lents, exercices respiratoires et de concentration. Le terme signifie littéralement « exercice (gong) relatif au qi», ou « maîtrise de l’énergie vitale ».

Dans une perspective plus large, « qi gong » signifie « méthode et efficience du souffle » et regroupe des techniques traditionnelles de gymnastique, de respiration, de méditation, de visualisation, de transe, de guérison charismatique et de combat qui proviennent de contextes taoïstes, bouddhiques, néoconfucéens, savants ou populaires.

Les effets allégués d’une pratique régulière du qi gong sont l’augmentation de la capacité de prévention et de guérison des maladies et des blessures, le maintien de la bonne santé, l’augmentation de la qualité de vie, de la longévité, le développement de soi, le développement de dons de guérison et d’autoguérison, de force surhumaine et de pouvoirs surnaturels.

Le qi gong compte plusieurs branches, lesquelles recouvrent des centaines de styles différents: le qi gong destiné à la santé et au bien-être (préventif), le qi gong martial, le qi gong médical (curatif), le qi gong sexuel et le qi gong spirituel.

Celui utilisé au cabinet sera le QI Gong destiné à la santé et le bien être préventif.